This page has been translated from Portuguese

Suisse

Luzerne

Panorama Bourbaki

Il s'agit d'une promenade à travers le tunnel du temps, même avant que le film doit être «né».

Le bâtiment rond, vous voyez est appelée PANORAMA. Un genre de spectacle qui a très bien réussi dans le dix-neuvième siècle, avant que le film à son air de grâce.

Escossês inventé par Robert Barker en 1787, Panorama est un bâtiment de forme circulaire avec une tour dans le centre, où le spectateur doit aller à regarder un écran géant (peint à la main), le plus souvent représentant un paysage ou une scène de bataille célèbre.

Quelle est la relation avec le film? Eh bien, avant d'arriver à cette tour, le spectateur doit passer par des couloirs sombres et les escaliers, leur faire oublier un instant le monde extérieur. Plus ou moins le sentiment que nous obtenons quand entrer dans une salle de cinéma ... Puis, quand vous arrivez à la tour, il ya un baulustrada qui vous empêchera de s'approcher trop près de l'écran, assurant ainsi qu'elle finit pas vu. Enfin, la lumière naturelle qui pénètre dans la partie supérieure du bâtiment se reflète sur l'écran, le spectateur sans voir exactement d'où elle vient. L'effet obtenu est de la première! Comme dans le cinéma.

C'est comme si le spectateur fait face à un paysage idéalisé ou dans une célèbre bataille.

Malheureusement, il reste très peu de panoramas dans le monde. Et ce n'est là, à Lucerne, une ville magnifique dans la partie allemande de la Suisse. Je recommande!

www.bourbakipanorama.ch

Céligny

Tombeau de Richard Burton

Le célèbre acteur Richard Burton (1925-1984) passa les dernières années de sa vie en Suisse, un village près de Genève, appelé Céligny. Et il ya aussi, dans ce cadre champêtre et simple, il est enterré. C'est précisément le «Vieux Cimetière» et à côté d'un ruisseau tranquille qui suit le même rythme de vie des gens du village.

La maison où la photo est la maison où il habitait. Il est aujourd'hui une propriété privée, malheureusement pas ouvert aux visiteurs. Le nom sur le mur, cependant, porte les traces de la présence de l'acteur gallois autour de ces pièces: «Le Pays de Galles."

Le cimetière, à son tour, peut être joué.

Vevey

Musée Suisse de l'Appareil photographique

Comme la photographie est à la base du film, ce petit musée à Vevey est un bon choix pour les cinéphiles sur le devoir. Il vous couvrira l'histoire de la photographie, regarder de près certains aparalhos magnifique photo et peut les toucher et d'essayer une partie du matériel avant la Maquinha photographique que nous connaissons dans notre temps (avant numérique). En outre, vous pouvez également lire un peu plus sur la guerre entre Niépce et Daguerre Nicéphore Louis sur la photographie parentales.

www.cameramuseum.ch

Tolochenaz

Tombeau de Audrey Hepburn

En 1963, l'inoubliable, magnifique, toujours élégante Audrey Hepburn a décidé de s'installer dans une petite ville suisse - Tolochenaz - près de Lausanne, après avoir acheté une maison là-bas qui serait à la maison dès maintenant votre référence: «La Paisible».

Car ici aussi, dans la ville de Morges (à côté de Tolochenaz) en 1969, elle a épousé un psychiatre italien - Andrea Dotti - qui divorcer dix ans plus tard. Pour ensuite en trouver un qui serait l'accompagner jusqu'à son dernier jour de sa vie (en 1993), l'acteur néerlandais Robert Wolders.

Tolochenaz était, par conséquent, que Audrey Hepburn a choisi de rester pour toujours. Dans un petit cimetière entouré de verdure et de paix.

Sans aucun doute un must pour les fans d'Audrey!

Interlaken

Schilthorn - Piz Gloria

Les Alpes suisses ont été des scènes de films d'espionnage de nombreux!

L'un était «James Bond 007 - Au service secret de Sa Majesté (1969)," avec George Lazenby dans le rôle du détective le plus charmant de la planète. Certains de ses scènes ont été tournées dans un restaurant tournant qui se trouve sur le Schilthorn, l'altitude 2970 m, avec une vue absolument magnifique.

A l'époque cela a été filmé 007, le restaurant tournant Piz Gloria, était la seule du monde. Il a été utilisé comme toile de fond pour le film avant même d'ouvrir ses portes au public!

Aujourd'hui, il ya des séquences filmées destinées à droite il ya au-dessus du Schilthorn, dans un petit théâtre spécialement conçu pour cela.

Maintenant, la chose la plus cool de tous est de savoir comment y arriver! La montée - abrupte super - est faite par le téléphérique en quatre étapes: Stechelberg, Gimmelwald, Mürren, Birg. Ils sont 2013m (ascension) à couper le souffle! Que ce soit pour la beauté ou la panique!

Absolument sublime!

Il suffit de ne pas oublier d'apporter des lunettes de soleil parce que la lumière là-haut est absurde!

www.schilthorn.ch

Bursins

Tombeau de Sir Peter Ustinov

Dans mes promenades à travers les villages suisses semaine, j'ai découvert une autre grande personnalité du cinéma mondial qui ont choisi de vivre ici ces dernières années de sa vie: Sir Peter Ustinov.

Grand acteur, scénariste, réalisateur et écrivain anglais, connu pour des performances brillantes, comme Néron dans Quo Vadis (1951), Lentulus Batiatus dans Spartacus (1960), ou le détective Hercule Poirot, le célèbre personnage d'Agatha Christie dans la mort sur le Nil (1978). En dehors, bien sûr, ses nombreuses pièces de théâtre et des scénarios écrits au fil du temps.

A partir de 1969, tout en continuant à agir et à écrire des scénarios, Sir Peter Ustinov dédie la plupart de son temps à des causes humanitaires, devenant alors l'ambassadeur pour l'UNICEF.

En 1980, il déménage à Bursins, une petite ville dans le canton de Vaud, où il résidera jusqu'à sa mort en 2004.

Et y at-il dans le petit cimetière de cette ville charmante, qui Sir Peter Ustinov est enterré.

Je laisse ici la suggestion de la visite!


2 Responses to "Suisse"

  1. Aloha dude! Grande ressource! J'ai vraiment aimé être ici de bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>